Entretien
Isabelle Nice, Responsable Formation : au-delà des contraintes sanitaires, notre volonté d’excellence pédagogique

Passionnée de pédagogie et de neurosciences, Isabelle Nice pilote le développement de l’offre de formation à distance de Cardinale sud qu’elle a rejoint quelques mois avant le déclenchement de la crise sanitaire.

Comme elle l’explique dans cet entretien, ces nouveaux outils digitaux de formation présentent des qualités pédagogiques spécifiques qui assureront leur succès bien au-delà de la crise actuelle.

Des entreprises utilisent vos formations en ligne pour développer les compétences de leurs collaborateurs : quels sont les besoins exprimés ?

Aujourd’hui des clients issus de l’industrie nous ont sollicité pour former leurs collaborateurs, dans des environnements multisites.
Les sujets sont variés : thématiques généralistes avec des formations au management d’équipe, mais aussi plus spécifiques, comme peuvent l’être nos formations de sensibilisation au harcèlement moral et sexuel pour différentes cibles (Fonction RH et manager).
Dans tous les cas, nous avons construit avec nos clients des formations blended, mixant présentiel et distanciel. Le digital vient efficacement compléter l’action de formation en présentiel, avec 3 principaux avantages : souplesse dans la planification de la formation, préparation du présentiel (pour dédier celui-ci aux mises en situation et aux approfondissements), inter-sessions dédiées à la mise en œuvre opérationnelle.

Cardinale sud a récemment étoffé son offre de formation à distance grâce au recours à des solutions numériques. Est-ce une réponse aux contraintes nées de la crise sanitaire ?

De nombreux analystes ont souligné que la crise sanitaire avait renforcé des tendances déjà présentes dans la société. Ainsi, le recours au télétravail n’est évidemment pas né avec cette crise, mais celle-ci a évidemment accéléré son adoption. De ce point de vue, Cardinale sud ne fait pas exception. Dès avant le confinement, nous avions entrepris de développer notre offre de formation à distance. Les circonstances ont simplement accéléré ce processus. Elles ont offert un tremplin à nos solutions. Je suis d’ailleurs persuadée que les habitudes prises perdureront, parce que les formations digitalisées n’ont pas pour seul intérêt de surmonter les contraintes nées des règles sanitaires. Ces formations ont des avantages intrinsèques qui ont été redécouverts à l’occasion de cette crise et qui resteront valables ensuite. Les essayer, fut-ce à la faveur d’une crise, c’est les adopter pour longtemps !

Pouvez-vous nous présenter les modalités pratiques de cette offre ?

Il faut effectivement commencer par donner quelques définitions. La formation distancielle est “un présentiel à distance” où les participants sont dans une “salle virtuelle”. Physiquement, chacun des salariés est devant son écran, mais ensemble tous participent à la même formation au même moment. Les outils numériques permettent ainsi de recréer l’interactivité d’une formation présentielle. Des applications comme Beekast ou Wooclap sont utilisées en complément des outils de visio comme Teams ou Zoom.

Ces formations “en distanciel” ne sont donc pas de simples cours magistraux ?

Absolument pas : nous veillons à ce que les participants puissent interagir en direct avec le consultant-formateur et aussi entre eux. L’intervention de ce dernier intègre ainsi de nombreux exercices pratiques, de véritables ateliers réalisés en sous-groupes, etc. qui viennent compléter et illustrer les apports fondamentaux. Conformément aux enseignements des neurosciences, le but est de maintenir l’attention, de favoriser la participation des apprenants, d’en faire des acteurs de leur formation, de faciliter l‘ancrage des points clés de la formation. Il s’agit de recréer, de façon virtuelle, les conditions et l’atmosphère d’une séance de formation en présentiel. Les retours des participants sont très positifs. Côté donneur d’ordre, ce dispositif présente de nombreux avantages : continuité pédagogique, souplesse dans l’organisation car les temps et frais de transport ou d’hébergement disparaissent. Cependant, les seuls avantages pratiques ou financiers de ces outils sont une vision réductrice. Ce format est parfaitement adapté dans de nombreux cas, pour autant, les formations présentielles restent indispensables pour travailler certaines compétences comportementales. D’autres dispositifs sont également utiles à articuler avec les classes virtuelles, comme la formation e-learning par exemple.

Comment se présentent ces formations ? Et quels sont leurs avantages ?

Les formations e-learning sont composées de modules entièrement digitaux. Il s’agit de formations individuelles en ligne combinant des éléments théoriques et pratiques ainsi que de vérification des acquis. Grâce au recours à la vidéo, à des quizz, des cas pratiques et des animations, ces modules sont très vivants. L’un des avantages évidents de ces modules est leur extrême souplesse d’utilisation. Le salarié formé reste maître de son emploi du temps et il chemine à son rythme dans un parcours de formation conçu spécialement pour lui. En effet, nos modules comme nos formations ne sont jamais des productions sur étagère. Nous les adaptons avec soin à la demande formulée par le client. Enfin, si, par définition, cette façon de se former ne se déroule pas en direct, la personne formée peut toutefois échanger avec le formateur, directement depuis l’interface de notre plateforme, pour éclaircir ou approfondir tel ou tel point.

Estimez-vous que ces solutions numériques sont appelées à se substituer aux classiques formations en présentiel ?

Non, certainement pas. Je crois que l’idéal consiste à tirer le meilleur parti de chacune des modalités de formation en construisant une offre “blended” combinant le distantiel, le digital et le présentiel. Pour ne prendre qu’un exemple, le présentiel reste évidemment incomparable pour acquérir des compétences relevant de la communication verbale et gestuelle, pour accomplir des jeux de rôles et des mises en situation dans lesquelles l’occupation de l’espace et la posture physique ont leur importance. C’est pourquoi, face aux demandes de nos clients, sauf indication contraire, les formateurs de Cardinale sud leur proposent des offres mixtes spécialement élaborées pour répondre à leurs objectifs de formation.

Isabelle Nice

Consultante-Formatrice Cardinale sud Responsable de la Formation

Articles similaires

Leave a Reply

Derniers articles

Business Case
Retail et distribution : faire vivre un dialogue social à tous les niveaux pour accompagner la performance.
3 septembre 2021
entretien rôle social manager reprise covid oronavirus
Guide d’entretien professionnel du manager social
19 juillet 2021
Business Case
Remettre l’énergie collective en action par le levier social dans 7 entrepôts.
20 avril 2021
Evénement
Replay atelier dialogue social [Logistique & Transports] mars 2021
10 avril 2021
Expertise
Le Directeur des Relations Sociales peut-il devenir le garant efficace du collectif de travail ?
5 avril 2021
Expertise
Le dialogue social 2020 à l’épreuve de la covid :  les 10 tips à garder en mémoire et pratiquer pour 2021
14 janvier 2021
Evénement
Webinaire dialogue social 2021 : revue de presse
12 janvier 2021
Evénement
Webinar dialogue social IGS Cardinale sud jeudi 7 janvier 2021
4 janvier 2021
Expertise
Renouveler le dialogue social : 9 priorités de travail
2 janvier 2021
Business Case
Une entreprise en bonne santé frappée de plein fouet par la covid-19 : analyser le climat social et reconstruire le dialogue social pour l’avenir.
23 novembre 2020

S’inscrire à la newsletter



S'inscrire à notre newsletter